Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Ouganda (2018-2020)
Coordinatrice : Anne Dewailly


Contexte de la demande


Anne Dewailly résidant actuellement en Ouganda

Psychologues et Counsellors Ougandais déjà formés au niveau 1 et 2 par des formateurs Américains.
Les participants se réunissent pour des intervisions mais les supervisions sont rares.

Anne a offert des supervisions de groupe et très rapidement la nécessité d’organiser une formation EMDR enfant s’est fait sentir.

 

Contexte du pays


Moyenne d’âge en Ouganda : 15 ans
En moyenne une femme a entre 6 et 7 enfants
Guerre, famines, Sida...des fléaux désastreux pour les enfants ont été nombreux en Ouganda, et sont encore présents aujourd’hui.
Problèmes principaux rencontrés par les enfants en Ouganda aujourd’hui:
Enfants des rues : les enfants sont envoyés en ville à cause de la misère ou du décès de leur parents (Sida) : 10 000 enfants des rues à Kampala.
Violence envers les enfants 


Travail des enfants : 36% des enfants entre 5 et 14 ans travaillent.

Sacrifices d’enfant : encore pratiqués actuellement, sacrifice d’une vie ou sacrifices d’organes réalisés par les sorciers avec la croyance forte que cela apportera fortune et vie prospère.


Enfants soldats: les conflits réguliers qui se sont déroulés en Ouganda ont fait jouer un rôle importants aux enfants : kidnappés dès leur plus jeune âge, forcés à intégrer des groupes armés et à commettre des massacres de familles entières… le travail est désormais de réintégrer ces jeunes adultes dans la communauté.

Mariage d’enfants: Trés courant en Ouganda, 46% des jeunes filles marièes avant 18 ans...en moyenne mariés à 12- 13 ans
 Enfants réfugiés : 1 milliers d’enfants réfugiés venant du Sud Soudan, Congo, Somalie...Formation Niveau 1 du 29  au 31 Octobre 2018
34 participants ont confirmé leur participation à la formation qui aura lieu à Kampala 
Michel Silvestre est le formateur.
Anne Dewailly facilitatrice 
2 jours de formation EMDR enfant niveau 1 et un jour sur “L’impact du trauma sur les enfants et leur famille. une perspective intégrative de l’EMDR et de la thérapie familiale”.

 

Formation du 29 au 31 octobre 2018

La formation s’est très bien passée. Les 34 participants étaient présents. 
Deux premiers jours consacrés au Niveau 1 enfant; 
Le troisième jour a été orienté sur  l’intégration de l’EMDR et la thérapie familiale. 
Sur le plan théorique les participants ne cessaient de poser des questions.
Durant les exercices pratiques, nous avons demandé aux participants de se mélanger dans les groupes afin de créer des liens entre les différents pays. Ethiopiens, Kenyans, Congolais et Ougandais pouvant ainsi travailler ensemble.

Les niveaux de connaissance étaient assez différents d’une personne à l’autre avec certains participants maîtrisant bien le protocole de base et des questions très pertinentes et d’autres  nécessitant de renforcer leur connaissance de base.

A noter, une très bonne ambiance.
Des chansons Africaines étaient chantées après les break avant de reprendre le cours 

 


Une grosse cerise sur le gâteau !

Grâce au contact avec le Dr Gisela Roth ( Kenya), engagée dans la mise en place d’une future EMDR Afrique, l’annonce de cette formation Enfant a attiré des participants de 4 autres pays :
 - Congo: 1 participante
 - Kenya: 6 participants
 - Ethiopie: 4 participants aidés par TRAUMA AID GERMANY pour leur transport et logement! merci encore à toute l’équipe de TAG !
 ( donation de 1600$)
Une formation qui va permettre de créer des liens entre ces différents pays et pourquoi pas concrétiser un peu plus la future EMDR Africa

Participa
nts
Des participants travaillant aussi au sein d’organismes et d’ONG comme:
- Refugee Law Project
-Trust Funds Victims
-International federation of Spina bifida and hydrocephalus
-The center of Victims of Torture(CVT)
-Makarere University
-The African Center for Treatment and rehabilitation of Torture Victims (ACTV)


Remerciements

Trauma Aid France remercie:  

Dr Gisela Roth ( Kenya) qui nous a mis en contact avec les participants du Kenya et d’Ethiopie;
Dorothy Ashman qui a formé et recommandée les thérapeutes Ethiopiens.
Trauma Aid Allemagne qui a fait don d’une somme permettant aux therapeut Ethiopiens de venir en Ouganda.
Alex Hooijschuur  Trauma Aid Hollande qui m’a mis en contact avec des participants formés en EMDR au nord de L’Ouganda.
et enfin Trauma Aid Belgium qui est en train d’achever la traduction Anglaise du matériel pédagogique “ la boîte de stabilisation” et qui va essayer de me faire parvenir tout cela à temps pour la formation. 

Le futur

Des supervisions vont être organisées sur place par Anne et une équipe de superviseur EMDRIA en formation. Michel nous supervisera à son tour par skype. Cette solution permet de délivrer des supervisions sur place. Les participants des autres pays viendront suivre leur 5h de supervision un jour avant le niveau 2. Ceci permettra d’éviter des frais de déplacement à TAF. 
Des supervisions par skype peuvent aussi être données.
Le niveau 2 pourra être donné en Octobre 2019.

Bientôt ici le compte-rendu des missions de 2019.

Les actions projetées pour 2020 sont en attente en raison de la pandémie de Covid-19.

Nous gardons un lien avec les personnes formées via un groupe en ligne.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus